Une famille en guerre

L’identité peut être une fierté... ou un crime.Mulhouse, de nos jours. Un jeune cadre dynamique accro aux substances pour tenir le rythme, décide de passer une semaine en cure dans une clinique de repos. Un soir, il fait la rencontre de son voisin de chambrée, M. Engel, fils d’un important vigneron de la région de Colmar. Après lui avoir fait goûter un délicieux Riesling, celui-ci lui raconte l’histoire de sa famille, dans l’Alsace de 1940... La région intégrait alors le IIIeReich après la victoire éclair des Nazis, et après avoir été successivement allemande puis française. Entre les arrestations, les interdictions, l’assimilation aux coutumes nazies et le début de la chasse aux Juifs par la gestapo, les tensions identitaires refaisaient surface dans une région déjà constamment tiraillée entre les deux cultures. L’histoire des Engel était celle, tragique, d’une famille comme les autres dans une région pas tout à fait comme les autres. D’une famille en guerre. Contre l’histoire, contre elle-même.Après L’Île des Justes, Stéphane Piatzszek et Espé nous racontent une nouvelle fois l’héroïsme ordinaire des françaises et des français pris dans la tourmente de la guerre sous l’Occupation. Une saga familiale au souffle romanesque et salutaire.

Suite du résumé