Résumé

Nom de code : Alpha. Profession : espion. Employeur : la CIA. Signe particulier : séduisant. Missions : dangereuses (forcément) et nombreuses, au gré des soubresauts de l’actualité géopolitique. Bilan : douze albums aux éditions du Lombard et quelques centaines de milliers d’exemplaires vendus de ses aventures.

Beau gosse, cet Alpha. Distingué, raffiné, très « propre sur lui », on pourrait le croire sorti d’un magazine de mode pour hommes ou d’un plateau de cinéma. Le genre de type à ne jamais ôter ses lunettes de soleil et à prendre garde à ne pas froisser son beau costume de prix en ouvrant la portière d’une voiture de sport, au volant de laquelle on l’imagine volontiers en compagnie d’irrésistibles jeunes femmes. Attention aux apparences, toutefois. On le sait, elles sont souvent trompeuses. En particulier dans le cas d’Alpha : derrière cette allure de gendre idéal se dissimule un agent spécial de la CIA. Mais le goût du danger n’empêche pas la séduction ni l’élégance, deux domaines dans lesquels Alpha est passé maître. Dans le domaine de l’action aussi, d’ailleurs...

Complots, coups bas et manipulations

Écrite par Renard puis par Mythic, dessinée par Youri Jigounov sur un mode réaliste qui l’ancre dans une veine très contemporaine, en parfaite harmonie avec le cadre des histoires et la nature des sujets traités, la série entraîne le lecteur d’intrigues en complots, de trahisons en manipulations et de coups bas en attentats. Quand il n’est pas confronté aux pièges tendus par ses adversaires idéologiques, Alpha doit faire face à un ennemi de l’intérieur et donc d’autant plus dangereux. Avec Fucking Patriot, le onzième tome de la saga, le dessinateur a pris en charge scénario et dessin avant de confier celui-ci à Chris Lamquet dans l’album suivant, Petit tour avec Malcolm. Le contexte de l’ex-URSS ne lui est pas étranger : né à Moscou en 1967, Jigounov a grandi en Union soviétique en dévorant des bandes dessinées franco-belges. Jusqu’à ce jour de 1994 où il s’est rendu en Belgique avec ses planches sous le bras et une seule adresse en poche, celle du journal Tintin, à Bruxelles.

Aujourd’hui, dans un monde qui ne cesse de bouger, les lignes de fractures géopolitiques se redessinent sans cesse, au fil des changements d’alliances et de stratégies. Dans ce contexte mouvant et incertain, rendu encore plus trouble depuis la chute de l’ex-URSS et les incessantes redistributions des cartes, le rôle des agents dits secrets ne prend que plus d’importance. Autrement dit, Alpha n’est pas près de connaître le chômage...

15 Tomes
Select option